Bravo Mathilde

« Mes clients, ces champions » : je vous ai déjà parlé des ma collaboration avec Start Today, les d’Harveng, une fratrie aux solides références sportives. Aujourd’hui, je vous présente Mathilde Hanuise, diététicienne spécialisée en nutrition du sportif, coach et elle-même athlète de haut niveau. Poursuivre la lecture « Bravo Mathilde »

Publicités

Nouvelle collaboration : Start Today

Nicolas, Vincent et Yves d’Harveng sont trois frères originaires du Hainaut (Flobecq), aujourd’hui installés au centre de la Belgique, entre Louvain-la-Neuve et Namur, respectivement à Chastre, Balâtre et Spy.

Tous les trois athlètes de haut niveau (on compte un titre de Champion de Belgique junior du 800 m et plusieurs podiums nationaux sur piste et en duathlon dans la d’Harveng Family), ils ont étudié l’éducation physique et se sont spécialisés dans la préparation physique et l’entraînement sportif.

Yves Vincent Nicolas d'Harveng Start Today

La suite logique était de conjuguer les talents de la fratrie au sein de Start Today. La société fondée en 2015 propose ses services de :

  • préparation physique : suivi à la pointe pour des athlètes (sports individuels et collectifs) souhaitant gagner en vitesse, force, endurance ;
  • entraînement : création de programmes personnalisés pour les sports d’endurance (running, trail, triathlon) et organisation de séances techniques en natation et course à pied ;
  • coaching d’entreprise : intervention en entreprise pour la remise en forme du personnel, la préparation d’un team building sportif ;
  • personal training : accompagnement individuel de particuliers non sportifs qui souhaitent retrouver la forme, perdre du poids ;
  • formation : en préparation physique, gainage, étirements pour les clubs, entraîneurs et animateurs.

J’ai rencontré Vincent d’Harveng dans le cadre de l’opération Triathlon Féminin Francophone, pour laquelle je suis responsable de la communication. Start Today encadrera une apprentie triathlète pendant trois mois afin de préparer son premier triathlon. La mise en place de cette campagne de promotion fut l’occasion de constater que Start Today disposait déjà d’un site web, start-today.eu, un site au design séduisant, mais pas encore référencé sur les moteurs de recherche.

C’est là que j’interviens : identifier les barrières, notamment techniques, à un bon positionnement, établir un programme d’optimisation des contenus / SEO et devenir, à mon tour, le coach de Start Today en matière de visibilité en ligne. Objectif : donner à ces entraîneurs sportifs à la pointe une présence web à la hauteur de leurs compétences !

Intéressé par les services de Start Today : contactez Vincent d’Harveng – vincent@start-today.eu ou +32 (0) 474 37 26 02

À la recherche d’un prestataire de confiance pour le référencement de votre site Internet ? Contactez-moi !

© Jonathan Quique consultant web 2016

Une page Facebook ne remplace pas un site web

Commerçants, indépendants, entrepreneurs belges, ceci vous concerne. À la suite d’une querelle avec la Commission de protection de la vie privée, Facebook a décidé de fermer ses pages publiques aux utilisateurs belges qui ne disposent pas d’un compte.

Ce changement sera effectif dès le début du mois de décembre 2015. Concrètement, il faudra être connecté à un compte Facebook pour voir les pages d’entreprises qui étaient jadis ouvertes aux non-membres.

Pour de nombreuses enseignes, une page Facebook est le point de départ, voir le support unique, de leur présence sur le web. Je conseille moi-même cette démarche à mes clients car c’est un moyen rapide et gratuit d’apparaître dans les résultats Google lors de recherches sur le nom de l’entreprise ou la marque. Désormais, ceci ne suffit pas ou, en tous cas, ne suffit plus.

Page Facebook bloquée
« des fonctions de sécurité supplémentaires (…) nécessitent que vous vous connectiez à Facebook pour voir cette page en Belgique. »

Les informations de la page (coordonnées, publications) seront visibles uniquement aux visiteurs connectés à leur compte Facebook. Rappelons que :

  • Facebook c’est 5.8 millions d’utilisateurs en Belgique, autrement dit, près d’un Belge sur deux ne dispose pas de compte ;
  • de nombreuses entreprises bloquent l’accès au réseau social.

Ne (re)devenez pas invisible : vous doter d’un site web créé par un professionnel est certainement plus rapide et moins cher que ce que vous imaginez. Je vous accompagne également pour construire votre présence d’une manière efficace et professionnelle sur l’ensemble des réseaux sociaux pertinents pour votre activité. N’hésitez pas à me contacter pour en discuter.

© Jonathan Quique consultant web 2015

Le référencement de votre site avec Analysis’Pro

La plupart des entrepreneurs et indépendants qui font appel à mes services de consultant web partagent le même problème : ils possèdent déjà un site Internet mais celui-ci ne s’affiche pas dans les premiers résultats de recherche, ou en tous cas derrière les concurrents, lors d’une requête simple de type : « métier / nom de l’activité + lieu » (par exemple : chauffagiste Wavre).

Le constat est bien souvent le même : le site manque cruellement de contenu et de liens entrants, le b.a.-ba du référencement naturel. La solution à ces problèmes s’inscrit alors dans une démarche à long terme. La création de contenu (surtout textuel) demande de se documenter sur le domaine, le secteur d’activité du client, pour ensuite rédiger des textes pertinents. La création de liens, depuis des sites partageant la même thématique et acceptant les contributions (forums, commentaires de blogs), permet ensuite d’asseoir l’autorité du site client sur un sujet ciblé.

Analysis’Pro, un outil au service de votre référencement naturel

Le référencement naturel est donc un travail de longue haleine, sachant que les concurrents ne se privent pas d’user des mêmes techniques. Il peut être difficile de faire patienter plusieurs semaines / mois un client qui, bien légitimement, s’attend à des résultats rapides. Heureusement, des outils peuvent venir à la rescousse du référenceur.

J’utilise un de ces outils depuis peu, grâce à la société Seolius® (Wavre) qui m’a demandé de devenir BETA-testeur du logiciel Analysis’Pro. Analysis’Pro est une solution complète qui permet d’établir un diagnostic précis des barrières au bon référencement de votre site, mais aussi d’identifier clairement des opportunités de croissance.

Suivi des mots-clés
Un aperçu du suivi de positionnement des mots-clés dans Analysis’Pro

Diagnostic technique

Des erreurs techniques (plus ou moins simples à solutionner) peuvent gêner le référencement de votre site.

  • Est-il compatible avec les critères d’ergonomie sur mobile (smartphone, tablette) ?
  • Dispose-t-il d’un plan de site qui permet aux visiteurs et moteurs de recherche d’accéder à l’ensemble des pages ?
  • Dispose-t-il d’une page d’erreur 404 (« cette page n’existe pas ») personnalisée ?
  • Les adresses avec ou sans www sont-elles redirigées correctement ?
  • Votre site est-il bien indexé sur Google Adresses, Bing / Yahoo Local ?
  • Le temps de chargement de votre page d’accueil est-il satisfaisant ?

Analysis’Pro apporte la réponse à toutes ces questions et, par un système très astucieux de tâches, guide le référenceur dans l’optimisation technique du site.

Dans l’optique de créer des sites techniquement ‘propres’, je préconise généralement le CMS (système de gestion de contenu) WordPress à mes clients. WordPress n’est bien sûr qu’un CMS parmi d’autres, mais il a le mérite de remplir par défaut la quasi totalité des critères évoqués ci-dessus.

Suivi de positionnement

Fonctionnalité-clé d’Analysis’Pro, l’outil permet d’analyser la position de votre site dans les résultats :

  • sur différents moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo, …), à l’échelle mondiale, pour un pays ou même une ville donnée ;
  • pour différentes combinaisons de mots-clés (jusqu’à 300 peuvent être paramétrées).

Le suivi de positionnement permet donc de mesurer jour après jour le succès d’un travail de référencement.

Veille concurrentielle

« Il vaut mieux être le premier dans son village que le second à Rome ». La phrase, attribuée à Jules César, s’applique particulièrement bien à la problématique du référencement d’une entreprise locale. Le positionnement dans les moteurs de recherche s’envisage en effet toujours dans une perspective concurrentielle et sur une zone géographique donnée.

Analysis’Pro, dans la configuration testée, vous permet de suivre jusqu’à 5 concurrents simultanément.

Vous pouvez ainsi, pour chaque concurrent, obtenir un score basé sur le nombre de backlinks (liens entrants), le pourcentage de ces liens vers des pages profondes, le nombre de pages indexées, etc. Un bon moyen de connaître, en un coup d’œil, ce qui vous sépare de vos principaux concurrents.

Plus intéressant encore, le suivi de positionnement déjà mentionné ci-dessus peut être appliqué à vos concurrents.

Enfin, et c’est pour moi une des atouts ultimes d’Analysis’Pro, vous pourrez connaître les backlinks de vos concurrents. On en parle plus bas.

Analyse des liens

Les liens de qualité, en provenance de site pertinents et de bonne réputation, sont prisés par tous les SEO. Analysis’Pro fournit, pour chaque lien entrant, le Trust Flow et le Citation Flow, deux indicateurs de l’autorité et de la popularité des pages liées à votre site.

C’est bien sûr intéressant pour identifier des partenaires de choix pour l’échange de liens. Mais là où Analysis’Pro devient une vraie arme de guerre, c’est quand vous pouvez obtenir la même information pour les liens entrants de vos concurrents !

 Et bien plus encore

Analysis’Pro comprend encore de nombreuses autres fonctionnalités qui pourront s’avérer plus ou moins utiles selon vos objectifs, les spécificités de votre entreprise ou de son secteur d’activités. Nous n’entrerons pas dans le détail cette fois-ci mais retenez qu’avec Analysis’Pro, je dispose d’une plateforme puissante et ultra-complète pour vous accompagner dans la construction de votre présence sur le web. N’hésitez pas à me contacter pour discuter ensemble de votre référencement.

© Jonathan Quique consultant web 2015

Je lance runninggeek.be, mon blog « course à pied »

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise en ligne de Running Geek, mon blog consacré à la course à pied. Je fais ainsi la synthèse entre mes centres d’intérêts professionnels — le web, la communication numérique — et la course à pied. Le blog attend vos commentaires à l’adresse runninggeek.be !

L’occasion de rappeler que je propose aux organisateurs de courses et trails, magasins d’articles de running, clubs, etc. un service complet pour promouvoir leurs activités sur le web : création de site Internet, référencement et réseaux sociaux. N’hésitez pas à me contacter pour une offre adaptée à vos objectifs.Running Geek blog course à pied

Invitation OnePlus One à donner

OnePlus ? C’est ce tout jeune constructeur chinois dont le premier smartphone, le One, affiche sans complexes l’ambition d’être un flagship killer, entendez un concurrent direct des iPhone et Samsung Galaxy S, rien que ça. Avec une fiche technique à la hauteur (processeur quad-core 2,5 GHz, 3 Go de RAM, écran Full HD de 5,5″) et un prix défiant toute concurrence à … 300 euros seulement.

OnePlus a choisi le système des invitations pour commercialiser le OnePlus One. Une manière pour le nouveau fabricant de satisfaire au compte-gouttes une demande excédant ses capacités de production actuelles. Mais aussi un bon moyen de créer la hype en entretenant un sentiment de rareté, tout en bénéficiant du réseau de recommandation des early adopters puisque ce sont les acheteurs qui distribuent les précieux sésames.

Étant moi-même l’heureux possesseur d’un OnePlus depuis la fin du mois de décembre 2014, je viens de recevoir 3 invitations. J’en offre 2 à ceux qui m’écriront (via ce formulaire de contact) en présentant en quelques mots leurs motivations. Ne tardez pas, les invitations sont valables jusqu’au 30 janvier 2015.

Le smartphone One Plus One

Comment éviter le vol de vos données par Facebook ?

Derrière ce titre un rien provocateur, un constant tout simple : en utilisant Facebook, vous en acceptez les conditions d’utilisation. La suppression de votre compte reste donc la seule manière de protéger vos données (et encore …).

Sans aller jusqu’à vous recommander cette solution radicale, nous encourageons un usage éclairé et raisonné des réseaux sociaux : Verba volant, scripta manent, la sagesse antique reste d’une criante actualité en matière d’Internet.

Sont par contre inutiles les statuts qui fleurissent après chaque mise à jour des termes et politiques de Facebook. Hoax tenace depuis 2012, le texte n’a aucune valeur légale face aux conditions générales d’utilisation de Facebook qui ont, elles, force de contrat en matière d’usage (notamment commercial) des données personnelles ou de propriété intellectuelle …

Statut Facebook sur la propriété intellectuelle et les données personnelles

Votre photo de profil est-elle efficace ?

Vérifiez-le avec PhotoFeeler ! Le service, gratuit, vous propose de soumettre vos photos à l’avis de la communauté.

Ce quadragénaire souriant vous inspire-t-il la compétence, la sympathie, la responsabilité ou les trois ? Le principe est simple : vous uploadez une ou plusieurs photo(s) sur la plateforme et, en échange des votes et commentaires laissés sur les photos d’autres membres, vous recevez un rapport personnalisé évaluant chaque image sur les dimensions suivantes :

Photos de profil ‘Business’

Cette personne est-elle dépeinte comme … ?

  • Compétent(e)
  • Aimable
  • Influent(e)

Photos de profil ‘Social’

  • Confiant(e)
  • Authentique
  • Fun

Photos de profil ‘Dating’ (rencontres)

  • Intelligent(e)
  • Digne de confiance
  • Attirant

Ma photo inspire la compétence mais pas la sympathie

Un exemple ? La photo que j’utilise sur ce site inspire aux membres de PhotoFeeler la compétence mais … certainement pas la sympathie ! Un utilisateur consciencieux me fait même remarquer (en anglais) :

J’aime la photo mais tu n’as pas l’air d’un communicateur. Je te suggère de relever un peu le menton et de sourire un peu (mais juste un peu) plus.

Je sais ce qu’il me reste à faire ! Et vous, prêts à faire le test ?

 

L’application « J’accorde » à la conquête du marché belge

J’accorde, c’est le projet porté par Antoine et Sophie, un couple belgo-canadien. Lui est belge et chef de projets informatiques. Elle est canadienne, blogueuse littéraire et prof de français. C’est tout naturellement qu’ils unissent leurs talents pour concevoir une application éducative dédiée à la maîtrise du français et de ses multiples pièges.

L’idée germe le jour où le collège montréalais où Sophie enseigne le français se dote de tablettes iPad : à la recherche d’applications consacrées à l’apprentissage du français, Sophie constate qu’il y un réel manque à combler. Une campagne de crowdfunding (ou « financement participatif », pour parler français) et $ 5.000 CAD plus tard, J’accorde débarque en mars 2013 sur l’App Store. Avec un succès certain puisque l’app est téléchargée plus de 2.000 fois rien que les trois premiers jours ! La demande est réelle, ce qui permet à J’accorde  de rejoindre le catalogue des applications Android sur Google Play, un peu moins d’un an après son lancement.

Trêve d’historique, c’est quoi J’accorde ? Ce sont plusieurs centaines d’exercices et d’astuces pour apprivoiser deux des principales difficultés de la langue française : l’accord des participes passés et les homonymes (ah, ça et sa !).  L’application de base, gratuite, peut être complétée par des packages d’exercices payants.

La page d'accueil de l'application J'accorde

J’accorde aborde aujourd’hui un tournant stratégique. Antoine, Sophie et leurs deux filles ont quitté le Québec pour poser leurs valises en Belgique. Plusieurs pistes s’ouvrent à eux : enrichir les contenus proposés pour faire de J’accorde l’application de référence consacrée au français, à sa grammaire et à sa conjugaison, ou décliner les fonctionnalités existantes dans d’autres langues.

Quelle que soit l’option retenue, le développement de J’accorde passe par l’élargissement de sa communauté d’utilisateurs. En poussant par exemple les portes des écoles belges. Si vous comptez parmi vos connaissances un (des) enseignant(s), instituteur(s), prof(s) de français … n’hésitez donc pas à leur parler de J’accorde en les invitant à télécharger l’app sur une des plateformes où elle est disponible !

En savoir plus